Avertir le modérateur

mercredi, 11 août 2010

Soldes 2010 - on fait le bilan

Et voilà, les soldes sont finies et il est temps de faire les comptes...

Dans ma besace: deux jeans slim, une salopette à gros boutons, cinq tops bariolés, deux robes, une combinaison bizarre, trois paires de chaussures (boots et ballerines), deux vestes pour le boulot et une bague. J'en ai eu en tout pour 800 euros... Eh oui Steven, j'ai dépensé sans compter. Mais pour ma défense, je n'avais pas fait de courses depuis le mois de mars.

Voici une petite sélection de mes achats. Les objets qui sont écrits en gras sont ceux que je viens de m'offrir. Les autres faisaient déjà partie de mon dressing.

Pour info: le thème de ce "shooting" est #jourchiant (11 août oblige). Ca se passe en bas de chez moi, dans la cour. Et le cheval, ben... je sais pas trop ce qu'il fout là. Mais je l'aime bien.

 

2 blog robe trois.JPG
2 Blog robe.JPG
Blog robe 1.JPG

Robe vintage - 39 euros

Episode Clothing (Paris IIe)

 

 

 

2 blog blanc 4.JPG

2 blog blanc 2.JPG2 Blog blanc.JPG

 

 

2 blog blanc 3.JPG

T-shirt American Retro - 49 euros

Foulard Allison - 20 euros

Pantalon Sandro - 149 euros

Chaussures Les Tropéziennes - 39 euros

 

 

 

Blog rose.JPG
2 blog rose bien.JPG
Blog rose 2.JPG

Pantalon Biscotte - 79 euros

T-shirt Gat Rimon, 30 euros

Chaussures Les Tropéziennes, 39 euros

 

 

 

3 blog 3.JPG
3 blog 1.JPG
3 blog 2.JPG

Top Vie ta vie - 69 euros

Short Comptoir des cotonniers - 89 euros

 

 

 

4 blog 1.JPG
4 blog 2.JPG
4 blog 3.JPG

Combinaison American Retro - 69 euros

T-shirt H&M - 5 euros

 

 

 

5 blog 1.JPG
5 blog 2.JPG
5 blog 3.JPG

Robe Foxygirl - 74 euros

Chaussures Eden Shoes - 69 euros

 

 

 

6 blog 1.JPG
6 blog 2.JPG
6 blog 3.JPG
Polo en laine et viscose Charlotte Sometime - 109 euros

Slim Iro - 79 euros

Boots en serpent Le colisée de Sacha - 99 euros

20:26 Publié dans Shopping | Lien permanent | Commentaires (5)

dimanche, 27 juin 2010

Soldes: bons plans ou mauvaises idées?

"Vouloir être de son temps, c'est déjà être dépassé'. Cette sentence cruelle, que ma barre de recherches attribue à Eugène Ionesco, n'est jamais aussi vraie que pendant les soldes. Celles d'été 2010 commencent demain.

Aaah, les soldes... tous les six mois, les magasins se débarrassent grosso modo de tout ce qui ne sera plus dans le coup l'année d'après. Ou trop grand, ou trop moche, ou trop cher. Et pourtant, tous les six mois, on se fait avoir et l'on se rue, CB au poing, dans nos boutiques préférées.

Alors, pour éviter de pécho "la super occaze" qu'on est pourtant sûre de ne remettre que le dimanche dans son salon, je vous propose un petit "bestiaire pour vestiaire" à cogiter ces quatre prochaines semaines. Quels fringues estampillées "cru 2010" peut-on acheter sans risque? Voici ma sélection...

- Les sabots: Niet, camarade.

Qu'ils soient en bois, en plastique ou en corne de yack polie, le sabot est bien trop connoté 2010. Il est même pire que ça: il n'a jamais été portable du tout. Seule Chloë Sévigny en t-shirt "the Cramps" peut se permettre une telle audace vestimentaire. Sur nous, ces chaussons de menuisiers ont vraiment l'air de provenir de la ferme de nos arrières-grands-parents. Raus!

- L'imprimé marin: à choisir avec tact.

Comme le détaillent les féminins de cette semaine, Elle en tête, l'imprimé fétiche de JP Gaultier tient la route là où on ne l'attend pas: en veste, sac, robe, pantalon... mais pas en marinière classique, trop "bateau". Pour ma part, ma robe Maje à boutons dorés sur les épaules achetée ce printemps me suffira largement l'an prochain.

- La robe à fleur: on fonce.

Plein de fraîcheur, ce classique peut se porter en vacances comme au boulot, sur la plage, au ciné et même en randonnée (si si, j'ai testé). Un imprimé vintage se reportera sans souci, pour peu que les chaussures aillent avec. Chez Opull'ence, une marque que l'on trouve par exemple au Citadium de Saint-Lazare, j'en ai trouvé une très jolie pour 39 euros.

- Le kaki: pourquoi pas cet hiver.

Cette tendance été 2010 m'a toujours un peu gênée. Même griffé des plus grandes marques, le kaki nous donne un peu l'air triste, malalde, ou faussement rebelle. A garder pour les longues journées d'hiver, les promenades en forêt ou les séjours en Irak.

- Le maillot une pièce: oui oui oui.

Grâce à des coupes sensuelles et des couleurs franches, Erès avait relancé la mode du maillot une-pièce voilà quelques années. Face au bikini, ce body des mers nous plait toujours autant: aucune vulgarité, il est moins ennuyeux qu'un bikini (on peut l'accrocher dans le coup, le porter sans bretelles ou croisé dans le dos...) et il surprend tellement qu'il attirera toujours le regard au bord de l'eau. Seul hic: pour le bronzage, c'est rapé.

- Les espadrilles: Oui aussi.

Contrairement au sabot, les espadrilles ont vraiment un "côté sympa". D'abord, parce qu'on n'est pas obligé de se ruiner pour en avoir (j'en ai trouvé des orange fluo à 2,90 euros dans un bazar près de chez moi). Ensuite, parce que dès qu'on les chausse, on devient automatiquement cool. Gare toutefois au total look "pétanque": les espadrilles, ça se porte avec une fringue un peu relevée.

- Le short en jean: plutôt deux fois qu'une.

Alors que la veste denim sera sans doute passée l'été prochain (pour ma part, je ne me suis même pas lancée dans l'aventure), le short reste lui un basique intemporel. Encore plus recyclable qu'un Cahier de brouillon de chez Lidl, il est accessoirisable à l'envi, que ce soit avec une chemise, une tunique, un t-shirt ou un simple haut de maillot, et n'importe quel type de chaussures en bas. Pas trop troué ni délavé si possible, on n'est plus en 3ème...

- La combi: sans imprimés, ok.

Pour moi, c'est LA tenue chouette de cet été. Celle qui associe audace (un côté "bleu de travail") et féminité (les épaules nues, la taille ceinturée). Mais il faut éviter d'en faire trop: on trouve une jolie couleur (violet, vert, ou simplement noir) et on s'arrête là. Des pieds-nus plates, des cheveux lâches et un sautoir en option, c'est amplement suffisant.

- L'imprimé Liberty: joker.

 Cet imprimé néo-hippie m'a toujours fait tiquer. Il nage entre deux eaux: féminin-rebelle ou mimi-tout-plein-un-peu-ringard. J'aime bien la façon dont Jessica Alba le porte dans le dernier "Fashion police" de Grazia, avec un cargot et de grosses Doc Martens rouges. Mais si PMU.fr s'était ouvert aux paris mode, il n'est pas sûr que j'aurais misé dessus. A voir.

- Le coup de bluff 2011: le lin.

Dieu que cette matière est ennuyeuse. Toujours frippée et trop large, elle évoque les pires pubs Comptoir des Cotonniers "Mère et fille", où la fille ressemblerait plutôt à la grand-mère. Malgré tout, c'est une matière estivale qui va bien aux hommes. Alors pourquoi pas faire la paix avec et miser dessus l'an prochain?

 

Evidemment, tout ceci n'a rien d'une science exacte: chacun aura sa petite idée sur la question. Je lance juste les paris. Rendez-vous dans un an pour faire le bilan!

 

19:03 Publié dans Shopping | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : soldes, tendances, été

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu