Avertir le modérateur

lundi, 07 mars 2011

La presse généraliste fait les yeux doux à la mode

Féminine ou masculine, la mode est de plus en plus présente dans la presse dite "généraliste". De la nouvelle formule des Inrocks qui en fait sa Une au pointu magazine Polka, la presse affiche son amour pour les belles fringues, sans complexe.

inrocks.jpg

"Mode in France". Titre accrocheur, photo charmeuse: les Inrocks, jadis prisés pour leurs chroniques musicales, retournent progressivement leur veste, direction: la mode. Dans leur dernier numéro, paru mercredi, l'hebdo publie tout un portfolio (fait rarissime) sur la mode "fabriquée en France" assorti d'un article bien fourni sur tous les créateurs 100% hexagonaux, du chicissime maroquinier Hermès aux vêtements plus cools signés Kitsuné. A la plume: Marc Beaugé, un ancien de GQ venu prêter main forte depuis l'automne à Géraldine de Margerie, qui tenait jusqu'ici la rubrique mode à elle presque toute seule.

Même engouement cette semaine, mais dans un tout autre style, au journal Le Monde. Le sacro-saint quotidien du Boulevard Blanqui s'ouvre lui aussi aux charmes de la futilité, en publiant jeudi un immense (à peu près le format de l'Equipe, pour les connaisseurs) cahier fashion présentant cette étrange créature en couv. A l'intérieur: des photos XXL, un bon paquet d'articles sur le design et bien évidemment un nombre quasi équivalent de publicités ciblées (mais pour nous lectrices de féminins, rien de bien nouveau sous le soleil).

Tout comme pour Libé Next (mais en plus mainstream), ce supplément a une double vocation: élargir son lectorat en parlant de sujets plus frais, et bien entendu attirer des investisseurs nouveaux, d'habitude peu enclins à financer les articles sur la hausse du prix du gaz ou la géopolitique sous-marine des îles Caïman.

IMAG0402.jpg

Dernier exemple au calendrier: un article du trimestriel Polka, magazine spécialisé dans le photoreportage qui consacre dans son dernier opus une pleine page à son homonyme et néanmoins créateur de mode Paule Ka. Un alliage surprenant, même si l'on sait que la photo de mode gagne en légitimité depuis quelques années, comme en témoigne cette vente aux enchère record pour un cliché de Richard Avedon, en novembre dernier.

Mélange des genres

Numéro, Vogue, L'Officiel et autre Madame Figaro n'ont évidemment pas de souci à se faire: le lectorat visé est bien différent. Moins exigeants, ces articles "vulgarisateurs" décident généralement d'aborder la mode en parlant paradoxalement le moins possible de mode. Si "tendance" il y a, elle est d'abord économique, écologique, photographique ou tout simplement ludique. Et surtout, surtout, ces articles n'éprouvent pas le besoin de parler aux lectrices comme à des gamines de 5 ans neurasthéniques ("On veut TOUTES un denim de couleur!", lu dernièrement en couv de Elle... BRrrouah). Le style est sobre et léger, juste comme il faut.

Et ce phénomène ne touche pas les simples "rubriques" des magazines, il s'étend parfois à tout un journal. C'est le cas par exemple du magazine ModZik, lancé il y a déjà une dizaine d'années mais publié avec une fréquence plus régulière depuis quelques mois. Ce mag "hype" fait dialoguer la mode et la musique, habillant les stars de l'underground lors de séances de shooting souvent assez dingues et donnant aux vêtements une véritable dimension "artistique". Une façon de faire descendre la mode de son piédestal et d'affirmer que non, vouloir bien s'habiller n'est pas forcément synonyme de "degré zéro de la pensée".

Commentaires

En effet, la presse se tourne de plus en plus vers la mode.
Mais pourquoi ?
Peut être qu'après des années de consumérisme frénétique vestimentaire à la qualité parfois plus que douteuse, le gens ont tendance à se tourner vers des marques qui proposent une qualité accrue et un classicisme intemporel (retour des basiques).
Le "made in France" rassure les acheteurs, ils pensent en avoir pour leur argent (et souvent ils ont raison), ce qu'ils payent un peu plus cher durera plus d'une saison, qualitativement parlant, et ne se démodera pas non plus au bout de quelques mois.
Et en ces temps de crise ce n'est pas un luxe. On est beau, donc on n'est pas touché par la disette financière. L'apparence, valeur refuge de la dépression, ça fait mal au portefeuille mais du bien à la tête.
De plus les lecteurs de ces magasines ont souvent vieillit avec ces derniers, leurs goûts évoluent, tout comme ceux des rédacteurs, et d'autres intérêts apparaissent avec le temps, et les magasines s'adaptent.

Par contre, petite précision, les inrocks n'ont pas parlé de TOUTES les marques françaises, malheureusement, il aurait fallu le magasine entier, ils ont laissé passer des marques comme Atelier Ladurance ou Noir Basic, qui font du très haut de gamme dans leur domaine respectif tout en étant au goût du jour de ce que "la rue" aime. Et on aime ce qu'ils font !

Écrit par : milone | mardi, 08 mars 2011

modérateur de branleur

Écrit par : connard | mardi, 08 mars 2011

Je suis bien d'accord avec votre analyse, surtout pour la partie "en période de dépression on veut se faire plaisir". C'est aussi bien valable pour les personnes que pour les magazines, qui connaissent une période de crise très importante. Et l'on sait, au-delà de l'image rafraichissante que la mode véhicule, que les contrats publicitaires sont très vite redevenus opportuns après la crise économique (qui n'est d'ailleurs pas finie).
Et merci pour ces précisions sur le made in France!

Écrit par : Ariane | mercredi, 09 mars 2011

Bonjour,

Concernant Le Monde, effectivement, il y avait récemment un supplément (gratuit) sur la mode. Mais cela fait plus d'un an (voire plus) que le quotidien du soir propose cela !!! Idem pour le supplément Next de Libé, qui lui, en revanche, est payant. Rien de nouveau donc. Et pourtant vous semblez découvrir le "phénomène". Ou comment créer de l' "info" avec du vieux, non ?

Écrit par : charles | mercredi, 09 mars 2011

Ce n'est pas ultra récent, c'est vrai, mais la semaine la convergence était assez impressionnante. Les Inrocks et Polka notamment n'ont pas l'habitude de faire la part belle à la mode.

Écrit par : Ariane | mercredi, 09 mars 2011

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu