Avertir le modérateur

mercredi, 24 novembre 2010

Lanvin: à peine chez H&M, et déjà sur Ebay

Depuis hier matin, une vingtaine de magasins H&M abritent la collection "capsule" désignée par Lanvin. Certaines clientes (comme cette demoiselle ou encore celle-ci) se sont levées aux aurores pour aller s'offrir, entre autres, une des robes à froufrous dessinées par M. Elbaz (cependant qu'à la même heure, je dormais comme un bébé).

LanvinHM2.JPG

Capture d'écran du site H&M

Sauf que quelques heures plus tard, surprise. Sur Ebay, voilà que se retrouvent déjà ces mêmes robes à froufrous, ces mêmes t-shirts à volants, ces mêmes chaussures à talons griffés Lanvin... A midi, aujourd'hui, près de 200 articles étaient proposés en achat direct, et pas moins de 600 autres mis aux enchères, 36 heures seulement après l'ouverture des premiers magasins.

HMencheres.JPG
Plutôt que d'utiliser ces fringues (quasiment importables, il est vrai), certaines acheteuses ont visiblement préféré se lancer dans une carrière de vente par correspondance. Que l'entreprise soit préméditée ("chouette, je vais me faire une plus-value en vendant des habits déjà sold out et entuber tout le monde!") ou fortuit ("zuuuut, j'ai oublié d'essayer la robe et en fait je ressemble à rien dedans, je-suis-trop-zidiote"), une chose est sûre: tous les articles coûtent bien plus cher qu'en magasin. Et dans certains cas, les vêtements coûtent désormais deux fois et demi leur prix... Ridicule!

Collector

Il faut dire que les marketeurs d'H&M avaient bien orchestré le buzz. Sur le site, une petite notice indiquait même comment faire ses achats, au cas où les clientes décérébrées auraient décidé de s'écraser le visage à coups de talons aiguilles.

LanvinHM.JPG

Heureusement, aucune bousculade mortelle n'a été constatée.

De nombreux magasins seraient déjà en rupture de stock pour certains articles. De mon côté, je suis allée faire un tour au H&M des Halles ce matin: les clientes n'ont pas l'air très enthousiastes, et les portants sont toujours bien remplis. Je crois que j'ai vraiment bien fait hier de ne pas me lever aux aurores hier...

mardi, 23 novembre 2010

Printemps/Eté 2011: "petits" noms, grandes collections (partie 2)

On continue avec le deuxième épisode de la série "créateurs à suivre à l'été 2011". Pas de Chloë, de Gucci ni d'YSL dans les rangs, mais des collections peut-être plus inventives, portables et rafraîchissantes. A copier dès que les beaux jours reviendront...


Loewe

Loewe.jpg

Sans doute ma tenue préférée. Un mix entre Audrey Hepburn et une héroïne de Walt Disney (l'ironie en plus). Tout est parfait..


Z Spoke by Zac Posen

Z spoke by Zac Posen.jpg

T-shirt second degré, jupe en faux jean, sac d'écolière. Le chic insolent et tranquille.


Theory

Theory.JPG

Les chaussures bleutées électrisent follement cette tenue masculine au noir radical.


Erdem

Erdem.jpg
Broderie champêtre à l'anglaise et délicieuses spartiates colorées.


Jason Wu
Jason Wu.jpg
Broderie tout aussi sexy dans une version psyché légèrement plus inquiétante.


Michael Kors

Michael Kors.JPG

Des années 60, il faut savoir parfois garder l'essentiel: coupes droites, couleurs flashy, cheveux naturels.


Giambattista Valli

Giambattista Valli.JPG

On garde la même structure et on fait jouer le contraste couleur/imprimé pour plus de modernité.


Jeremy Scott

 

Jeremy Scott.jpg

Un mix élégant entre un maillot une et deux pièces, pour les indécises à la plage.

 

Zucca

Zucca.JPG

Rétro mais pas trop, cet ensemble jupe/chemisier a des faux airs de robe de danseuse.

 

Wunderkind

Wunderkind.jpg

Et enfin, un costume pour homme charmant signé Wunderkind. Le pantalon 7/8, toujours aussi chouette!

 

J'espère que cette petite sélection vous a plu! A venir, les tenues des "grands" couturiers qui m'ont également marquée... Be patient!

14:20 Publié dans Vêtements | Lien permanent | Commentaires (0)

mardi, 16 novembre 2010

Printemps/Eté 2011: "petits" noms, grandes collections (partie 1)

Leur nom ne vous dit peut-être pas grand chose, pourtant ces créateurs ont proposé des défilés très inspirés lors de la dernière Fashion Week. Petit abécédaire des griffes à copier cet été, loin des blockbusters habituels de la mode (sources images: style.com).

 

3.1 Philippe Lim


3.1 Philippe Lim robe.JPG

L'indémodable "PRN" (petiterobenoire) boostée par un col neo-vintage assorti au sac.

 

Akris

 

Akris.jpg

Pochoirs de couleur, imprimés japonisants et asymétrie tout en douceur.

 

Anne Valérie Hash

 

Anne Valerie Hash.jpg

Pantalon roulotté + bretelles fines + tons crème = totale fluidité.

 

Antonio Marras

 

Antonio Marras.jpg

Coeur croisé et gaine délicate portés sous un manteau kaki brodé.

 

Badgley Mischka

 

Badgley Mischka.JPG

Une robe de bal aérienne qui se marie parfaitement avec la coupe frisée.

 

Barbara Bui

 

Barbara Bui.jpg

Portés façon cowboy, le kaki et les sandales ont de beaux jours devant eux.

 

Carlos Miele

 

Carlos Miele.jpg

Radicalité du contraste et sobriété sportswear de la coupe: pas besoin d'esbrouffe.

 

Catherine Malandrino

Catherine Malandrino.JPG

Une paire de collants-spartiates tricotés, il fallait oser.

 

Charles Anastase

 

Charles Anastase.jpg

Un chemisier d'enfant, mais des maxi talons: vive le brouillage des pistes.

 

Collette Dinnigan

 

Collette Dinnigan.JPG

Brodé, doré, rebrodé, redoré. C'est cute mais pas cucul.

 

Dsquared²

 

Dsquared².jpg

Total look androgyne, jusqu'au bout de la montre-gousset.

lundi, 15 novembre 2010

Dans le skatepark imaginaire d'Hermès

Voici une petite vidéo bizarre trouvée sur Twitter le blog Mastercom. Une publicité pour Hermès, plus précisément, qui va piocher ses références du côté de la rue et non des boxes de chevaux, comme la marque française en avait l'habitude.

Sauf que voilà, plutôt que de filmer des djeun's en train de faire du skate ou de fumer des joints avec un sac Hermès en bandouillère, la marque de maroquinerie a préféré filmer cinq doigts de main qui jouent à la planche à roulette dans un univers romantico-street-théâtreux. Pas grand chose à voir avec Paranoid Park donc, le film de Gus Van Sant: cela donne plutôt naissance à une création silencieuse et vaguement absurde qui oscille entre tradition psychorigide et simple liberté du geste.

Avec cette dimension importante chez Hermès: l'humain reste très en retrait. Que ce soit un cheval, une main, un skate, une calèche... l'objet est une extension indissociable de l'homme et incarne à lui seul l'invitation au voyage dont la marque se revendique. On n'est pas le Dieu du commerce (et des voleurs) pour rien...

Pour en savoir plus sur le "finger skating", voir d'autres vidéos par ici.

18:25 Publié dans Sur le net | Lien permanent | Commentaires (0)

mercredi, 10 novembre 2010

Une blogueuse mode à nouveau plagiée

Et de trois... ou quatre? cinq? On ne sait plus bien. Après la marque Zara qui avait assez sournoisement plagié une photo de Betty pour en faire un dessin sur un t-shirt, Louise Ebel (aka Miss Pandora) vient à nouveau d'être visée par ce procédé.

Ebelavant.JPG

Miss Pandora avant.

Déjà au début de l'été, la miss s'était plainte après qu'une de ses photos ait été reprise, légèrement modifiée et imprimée à grande échelle par la marque anglaise. Cette fois, on lui a retiré ses collants, rajouté une laisse dans la main et une jupe portefeuille... toujours sans lui demander la permission d'utiliser son image ni octroyer de droits d'auteur à la photographe.

Ebelaprès.JPG
Et après.

Difficile de comprendre ce qui anime les stylistes qui décident de se lancer dans ce genre d'entreprise. Manque d'inspiration? Appel du buzz? Ou simple clin d'oeil détourné... mais si pour la première affaire, la marque Zara avait pu être taxée de naïve, il ne fait pas de doute que l'affaire a depuis filtré dans tous les bureaux des directeurs de collection des grandes marques. Et qu'aujourd'hui, plagier des blogueuses c'est faire preuve d'une forme de cynisme assez mal vue (voire totalement détestée, notamment par les lectrices de ces blogueuses).

Miss Pandora a fait appel à un avocat pour tenter de régler le problème, et devrait prochainement engager une procédure judiciaire contre Pepe Jeans. Il faudra attendre quelques mois avant de savoir qui, de David ou Goliath, l'emportera...

(pour un rappel juridique sur le droit d'auteur et le droit à l'image, voici un petit article qui récapitule bien la chose)

15:06 Publié dans Sur le net | Lien permanent | Commentaires (2)

Why do zebras have stripes?

Eh oui, les zèbres aussi.

Zebras.JPG

(Vu sur le Tumblr Fake Science.)

15:00 Publié dans Sur le net | Lien permanent | Commentaires (1)

mardi, 09 novembre 2010

Clip of the week #1

Vous avez déjà vomi des étincelles, vous? Moi non. Mais j'aurais bien aimé.

Faute de mieux, je regarde inlassablement ce clip de The Hundred in the hands, intitulé "Pigeons". Clip génial à plus d'un titre: d'abord, pour les fameuses étincelles. Ensuite, parce que la nana perd complètement le sens de la gravité, et que ça aussi, ça fait rêver. Ballotée de droite et de gauche, seule l'image peut la recadrer, comme si un simple coup de caméra pouvait lui faire retrouver un simili d'équilbre. Et enfin, parce qu'elle se téléporte comme dans Dragon Ball Z (sauf que là on n'est pas dans l'hyperespace mais dans une simple ruelle). Bref, c'est très réussi.

Saturday comes... Sunday comes... we go...

Retrouvez The Hundred in the hands sur leur site Internet

20:02 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (2)

lundi, 08 novembre 2010

Paris Photo, c'est pour bientôt

Du 18 au 21 novembre aura lieu Paris Photo, un salon dédié à la photographie contemporaine qui plantera sa tente pendant 4 jours au Carrousel du Louvre. Des artistes du monde entier seront présentés et trois prix seront décernés à l'issue de l'exposition (pour en savoir plus, voir ici, ici et ici).

Ce salon fait partie du Mois de la photo, un événement qui envahit la capitale tous les deux ans, en novembre. Cette année, Paris Photo mettra à l'honneur l'Europe Centrale et ses profondeurs énigmatiques... Quant à moi, j'irai surtout voir ce que les photographes d'aujourd'hui pensent de la femme et de la mode, et ce qu'ils nous proposent de fort visuellement pour raconter le monde dans lequel on vit...

En attendant mon petit compte-rendu, vous pouvez déjà profiter de certaines photos qui seront exposées, et qui ont retenu mon attention. Stay tuned.


Film Still #1 from Despair.jpg



Intimacy II.jpg



Dans la peau du miroir.jpg



Schmalz.jpg



Palestinian Interior # 12, (Hebron).jpg

18:44 Publié dans Events | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : expo

mardi, 02 novembre 2010

La mode est un jeu (de société)

(Attention, si vous êtes membre d'Attac, du NPA ou simplement fan de Jean-Luc Mélenchon, je vous déconseille fortement de lire ce billet.)

Quand j'étais môme, ma mère m'avait offert un jeu très moche. Ca s'appelait "La Mode Miss Pettycoat" (un lien plein de crayons de couleur) et ça proposait de créer les différentes tenues d'une petite campagnarde ressemblant à Boucle d'Or. Tablier, chapeau cloche, chaussettes, bottines... il fallait assembler les vêtements et les accessoires selon ses goûts. C'était totalement ringard, mais très amusant à faire.

Logo.JPGEt voilà que quinze ans plus tard, un nouveau jeu de société sort. Mais comme moi, ce jeu a grandi. Il ne s'agit plus d'habiller une petite fille, mais de deviner le nom de tel ou tel logo ou marque, et notamment du secteur de la mode (d'où son nom: "Le jeu du logo et des marques"). Grandeur et décadence du capitalisme, me diront les nostalgiques du Trivial Poursuit... Certes. Mais c'est aussi l'occasion d'apprendre des choses insolites sur la mode et de plonger dans un monde qui fait, qu'on le veuille ou non, désormais partie de notre patrimoine (le jeu est également plein d'autres références qui n'ont rien à voir, comme l'agro-alimentaire, etc.)

Il ne s'agit pas seulement de deviner la couleur du premier logo Vuitton. Certaines questions sont plus originales. Petits exemples: savez-vous qui a inventé le premier bracelet-montre? ce que "Camper" signifie en catalan? Quelle marque de chaussures était préférée de Serge Gainsbourg? etc. etc.

Bref, ce jeu ne détrônera certainement pas le poker au rang des soirées-passées-autour-d'une-table, mais peut au moins constituer une alternative pour les personnes qui en ont marre de l'emporter à QPUC.

Réponses: 1. Breguet, en 1810. 2. "Paysan". 3. Repetto.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu